Eastward, le titre de Pixpil, fait partie du programme « jeux à l’essai » de la Nintendo Switch. and Eastward – Le titre de Pixpil intègre le programme « jeux à l’essai » de la Nintendo Switch


 Après nous avoir initiés au jeu de la pastèque vidéoludique avec Suika Games, Nintendo nous propose un nouveau titre à l’essai plus sérieux. En effet, avec Eastward, vous découvrirez un titre qui se rapproche de Zelda par son gameplay et vous fera voyager dans un monde singulier. Les abonnés Nintendo Switch Online peuvent donc essayer Eastward gratuitement via l’offre Jeux à l’essai ! Pour rappel, ce service permet d’essayer un titre dans son intégralité durant une période donnée.

En fait, « Un Jeu à l’essai est une version gratuite d’un jeu, disponible en téléchargement pour les abonnés au service Nintendo Switch Online. Les titres proposés dans le cadre du programme Jeu à l’essai sont disponibles pour une durée limitée. Une fois la période d’essai terminée, ou si votre abonnement au service Nintendo Switch Online arrive à échéance, les Jeux à l’essai ne sont plus disponibles. ». En outre, « vos données de sauvegarde pour les Jeux à l’essai ne sont pas supprimées au terme du programme, et vous pourrez reprendre votre progression après avoir acheté le jeu ». Ouf’ !

Pour tout savoir sur Eastward, nous vous invitons à lire notre test à cette adresse.

« Eastward vous emmène à travers la peau d’un duo tout à fait improbable. D’un côté, vous incarnerez John, un courageux mineur, abîmé par le travail et quelque peu austère. Se trouve en sa compagnie, Sam, une enfant dont la naïveté lui permet d’être émerveillée par les choses les plus simples que leur pauvre ville puisse lui offrir. L’île Cocotte, ville souterraine dans laquelle débutera leur périple, est dirigée par un maire vil et ingrat dénué de toute compassion envers ses citoyens.

Payés à coup de simples fruits des sables, les citoyens de l’île Cocotte se montrent chanceux de vivre sous terre. À l’abri des Terres Interdites selon les dires de certains… En effet, à la surface, nul ne peut survivre aux enfers qui se déchaînent. Qui plus est, un mystérieux Miasme détruirait tout sur son passage. C’est ainsi que le Maire décrit les faits, et condamnera quiconque essaiera de se rendre en dehors de l’île Cocotte à un exil sans retour à la surface. Et comme moyen de transport, rien d’autre que le terrifiant Charon. Véritable train démoniaque dont la seule mission serait de mener les indisciplinés vers cette destination punitive.

Au sein de cette atmosphère pesante et lugubre, Sam ne rêve que d’une chose : pouvoir aller à l’école et jouer à EarthBorn, un RPG auquel de nombreux PNJ aiment s’adonner à leurs heures perdues. Et c’est de péripétie en péripétie que votre aventure débutera, partant d’un simple grain de sable, et s’étendant vers des contrées que ce duo n’aurait pu s’imaginer. Nous ne souhaitons pas vous en dévoiler davantage, tant Eastward vous réserve de belles surprises. Le scénario, léger et mystérieux à la fois, prend en intensité rapidement au fil de l’aventure. »

Vous avez jusqu’au 24 janvier 2024 pour profiter de ce titre. Seule condition, être abonné au Nintendo Switch Online. Seul problème, vous risquez bien de tomber amoureux du jeu et d’être contraint de l’acheter à la fin de la période car le titre bénéficie d’une très bonne durée de vie, en particulier avec l’ajout du nouveau DLC. On attend vos avis. Dites-nous tout dans les commentaires ci-dessous ou sur les réseaux sociaux : Facebook, Twitter, Instagram et Discord.

, , , , ,





Source link

Laisser un commentaire