Vidéoprojecteur BenQ W1070+ [Test & Avis]


BenQ réitère le succès du W1070 en ajoutant quelques améliorations à l’un des best sellers de la marque. Plus lourds et plus musclé, il revient sur le devant de la scène et se fait à nouveau une place au sommet.

Le W1070+ a de nombreux atouts à partager avec vous, quelles que soient les applications que vous lui destinez.

Vidéoprojecteur BenQ W1070+ [Test & Avis]

Notre note :
Avis utilisateurs :
 (3/5 – 3 avis)

Prix constaté : environ 840 €

Caractéristiques techniques

Un excellent home cinéma

Le projecteur est équipé d’une puce DLP Dark Chip 3, et dispose donc du même bloc optique que son prédécesseur. La gamme de couleur est cependant plus étendue, et l’image ressort avec bien plus de naturel, avec une dérive de la colorimétrie qui n’est pas visible à l’œil. Les paramètres de l’appareil autorisent de passer en mode Cinéma, ce qui procure un résultat d’autant plus réaliste.

La luminosité est plus forte que sur le modèle précédent, mesurée à 116 cd/m2, contre 90 pour le modèle précédent de la marque, le W1070, et le contraste est excellent, en limitant les effets arc-en-ciel. En fonction de la luminosité de l’image, la mire comportera entre 1 et 35 % de lumière blanche. Malgré toutes ces compétences su le 2D, on ne retrouve pas de compensation de mouvements, ce qui provoque quelques accrocs dans les scènes de travellings.

Plusieurs modes sont disponibles sur ce projecteur multi-fonctions. Le paramétrage Standard est parfait pour avoir une image naturelle, et visionner des programmes quotidiens. Cependant, pour bénéficier d’un effet plus captivant, il faudra sélectionner le mode Cinéma pour les projections de films.

BenQ a concentré tous ses efforts pour donner à ce modèle W1070+ les moyens de fournir une image lumineuse et détaillée, et les passionnés de cinéma se tourneront logiquement vers ce modèle plutôt que vers sa version précédente pour profiter de séances riches en émotions.

Options étendues et fonctions élargies

Le projecteur est compatible avec le support 3D DLP Link. Notez toutefois que le projecteur est livré sans paire de lunettes, que l’on peut facilement trouver à bas prix. Les lunettes les plus adaptées sont évidemment les BenQ. Le mode 3D est assez bluffant, surtout avec les lunettes BenQ. On profite d’une expérience immersive sans dédoublement d’image grâce à la technologie DLP.

Sur le dessus de la coque, on accède aux réglages du projecteur, parmi lesquels le zoom de l’optique, la bague de mise au point et le lens-shift. L’image sera réglée manuellement avec ces fonctions, et on prendra garde à noter que le réglage ne peut être effectué qu’à la verticale, avec une marge de 5 timides centimètres vers le hut ou le bas.

La connectique est vaste, avec deux entrées HDMI, ainsi que des prises VGA, Composite, S-Vidéo, YUV, une prise Jack entrée et sortie. La qualité de l’audio du haut parleur est assez respectable pour les présentations professionnelles, mais on préférera tout de même se reposer sur un système sonore externe pour profiter d’une ambiance réaliste et claire pour visionner des films.

La télécommande regroupe toutes les fonctions de navigation et de réglage de l’appareil. Ses boutons rétroéclairés sont pensés pour être utilisés dans le noir sans avoir besoin de perturber une projection en allumant la lumière. La configuration de la télécommande est idéale pour animer une présentation ou une réunion à distance : les raccourcis sont concentrés sur les options de projection, la navigation multimédia sur et les réglages avancés.

Une installation tout en souplesse

La fonction de correction de trapèze horizontale permet d’afficher une image stable et sans déformation, même sur un plan de projection mal aligné au projecteur. Si l’étendue de sa marge reste limitée, elle est tout de même appréciable pour insérer le projecteur dans une pièce non adaptée tout en profitant d’un beau résultat, équilibré et puissant.

L’interface est assez basique, mais la navigation reste ouverte et on retrouve facilement les options de réglage dans le menu grâce à la télécommande et à ses raccourcis. Le menu de base est travaillé avec des icônes de grande taille et permet de naviguer parmi les réglages principaux. En allant dans le menu Avancé, on accédera aux commandes les plus expertes, et on sera exposés à une interface détaillée mais tout de même lisible.

Le niveau sonore de l’appareil est sans aucun doute l’un de ses plus gros points faibles : mesuré à 38 décibels en mode ECO, il peut monté jusqu’à 42 décibels en mode Normal. On évitera donc de le placer près de soi pour profiter d’un film, et on fera preuve d’astuce lors des réunions en l’éloignant un peu et en faisant appel au zoom. Il faut dire que le ventilateur a du travail pour subvenir au bloc de puissance imposant nécessaire à la luminosité de l’image.

Points positifs

  • Résolution élevée
  • Navigation intuitive
  • 3D impressionnante
  • Lens Shift
  • Correction du trapèze horizontal + vertical

Points négatifs

  • Plutôt bruyant
  • Lens shift restreint

Notre avis

Fonctions/Performances  
Confort d’utilisation  
Rapport Qualité/Prix  

Un appareil polyvalent dont on pardonne les petits défauts

Le projecteur présente une image magnifique, avec des couleurs intenses et des contrastes très marqués. La compensation de mouvements donnerai plus de fluidité aux scènes dynamiques.

La 3D est très bien rendue, avec une perspective profonde et sans dédoublement de l’image, ce qui permet une expérience riche en émotions.

Le niveau sonore du ventilateur étant un peu élevé, on installera le projecteur à bonne distance du public. Par ailleurs, les enceintes procurent un son cassant et déséquilibré, auquel on préférera un système sono de meilleure qualité grâce aux prises HDMI ou Jack

Si l’interface est très bien pensée, et rendue accessible à tous, les réglages manuels et correction de l’image restent tout de même assez limités dans l’ensemble, et cela peut pénaliser le projecteur pour tous ceux qui souhaitent bénéficier d’une mobilité flexible. Il faudra apprendre à le connaître pour ajuster intuitivement ses paramétrages.

En entreprise, ce projecteur permet des présentations graphiquement percutantes, avec un audio clair et suffisant. A la maison, le W1070+ autorise des soirées cinéma en famille agréables, en 2D comme en 3D. C’est donc avec un modèle supérieur en fonctionnalités et en performances que BenQ redessine son fameux W1070, et l’étendue de ses compétences lui confère une polyvalence multitâches que le premier de la gamme ne possédait pas.

Prix constaté : environ 840 €

4,5

Intitulé du produit sur Amazon : BenQ W1070+ Vidéoprojecteur DLP Fonction 3D Blu-ray 1920 x 1080 pixels


Participer à la discussion :

Votre note :

 (3/5 – 3 avis)

Votre message :